Les allocations logement pour diminuer les risques de loyers impayés

les aides au logement

Il existe plusieurs allocations permettant de s’acquitter de son loyer mensuellement et sans retard. L'Aide Personnalisée au Logement ou APL est attribuée aux locataires d’un logement conventionné avec l'État, sans aucune considération des caractéristiques familiales des occupants. Seules comptent leurs ressources. L'Allocation de Logement Familiale ou ALF est attribuée exclusivement aux ménages ou individus isolés ayant des personnes à charge. L'Allocation de Logement Sociale ou ALS est attribuée aux personnes, autre que les familles, percevant des ressources de niveau modeste.

L’Aide Personnalisée au Logement

L'aide personnalisée au logement (APL) est une aide financière versée aux familles pour réduire le montant du loyer à leur charge. Le montant dépend de la nature du logement et de la composition du foyer (il sera peu élevé par exemple pour la location d'une petite maison à Pelissanne. Le versement de l’aide intervient tous les mois soit directement au propriétaire (en cas de location) soit au gestionnaire du logement foyer. La demande d'APL est à faire dès l'entrée dans le logement en remplissant le formulaire cerfa n° 10840*05. Ce document est à remettre à la Caisse d'Allocations Familiales ou à la Mutualité Sociale Agricole, le choix de l’organisme dépendant du régime de protection sociale du bénéficiaire. Les bénéficiaires de l’APL ne peuvent percevoir ni l'Allocation de Logement Sociale ni de l'Allocation de Logement Familiale.

L’Allocation de Logement Familiale

L'ALF est attribuée au locataire, colocataire ou sous-locataire d'un logement meublé ou non à condition que celui-ci constitue la résidence principale du bénéficiaire précise le site d'annonces immobilière lesclesdumidi.com, qu’il présente les caractéristiques de décence et qu’il remplisse les conditions minimales d'occupation. Le bénéficiaire perçoit soit de prestations familiales soit d’une allocation d'éducation de l'enfant handicapé (AEEH). Peuvent également demander l’ALF toute personne ayant un enfant à charge de plus de 21 ans et qui cependant ne perçoivent des prestations familiales ou l'AEEH. Sont également éligibles les locataires ayant à leur charge ou bien un ascendant de plus de 65 ans et dont les ressources n’excèdent pas le plafond de l'Allocation de Solidarité aux Personnes Agées (ASPA) ou bien un ascendant, descendant ou collatéral victime d'une infirmité causant une incapacité permanente d'au moins 80 %. Enfin, peuvent prétendre à cette aide les femmes enceintes, célibataires ou vivant en couple, n’ayant aucune personne à charge entre le 5e mois de la grossesse et le mois civil de la naissance de l'enfant.

L’Allocation de Logement Sociale

Ce dispositif concerne les jeunes, les étudiants, les ménages sans enfants et les personnes âgées ou handicapées quelle que soit leur situation familiale, leur nationalité et leur situation professionnelle. Le logement doit constituer la résidence principale du bénéficiaire. Le montant de l’ALS est déterminé à partir des ressources du foyer, de sa composition, de la situation professionnelle de chacun des membres du foyer, de l’emplacement géographique du logement et pour les bénéficiaires qui ont contracté un prêt pour acheter un bien immobilier surImmoloch, la date de signature de ce prêt. Le calcul est effectué au 1er janvier de chaque année sauf s’il survient un cas particulier lié à un changement dans la situation personnelle du demandeur. L'allocation est versée chaque mois au locataire à condition que le propriétaire n’ait pas fait une demande du versement en tiers payant.

Ajouter un commentaire